La préservation inconditionnelle des croyants est-elle démontrée par 1 Jean 2:19 ?

Jean

« Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il soit manifeste que tous ne sont pas des nôtres. » (1 Jean 2:19)

Problématique

Certains citent ce passage comme la preuve que ceux qui sont vraiment sauvés resteront unis à l'église indéfiniment, mais que ceux qui quittent l'église montrent en fait qu’ils n'ont jamais été vraiment sauvés au départ. Ils comprennent ce texte comme suit :

« Ils [les apostats] sont sortis du milieu de nous [ils étaient parmi les vrais croyants], mais ils [les apostats] n'étaient pas des nôtres [autrement dit ils n'ont jamais été de vrais croyants] ; car s'ils avaient été des nôtres [s'ils avaient eu une véritable expérience de conversion], ils seraient demeurés avec nous [ils seraient demeurés aux côtés des vrais croyants], mais cela est arrivé [ils n'ont pas demeuré aux côtés des vrais croyants] afin qu’il soit manifeste que tous ne sont pas des nôtres [c'est-à-dire quils n'ont jamais été de vrais croyants]. »

Réponse

Cette interprétation suppose à tort que dans ce passage le pronom « nous » désigne les « vrais croyants », alors que ce « nous » est en fait une référence aux hommes qui ont écrit l’épître.

Remarquez comment cette épître commence :

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de la vie (et la vie a été manifestée ; et nous avons vu, et nous déclarons, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée) ; ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, afin que vous aussi vous ayez communion avec nous : or notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. Et nous vous écrivons ces choses, afin que votre joie soit accomplie. (1Jean 1:1-4 DRB)

Le pronom « nous » fait référence ici aux témoins oculaires de la résurrection du Christ qui sont impliqués dans la rédaction de cette épître. Si on oublie que « nous » décrit un groupe d'hommes particulier dans cette épître, alors lorsque les déclarations « des nôtres » et « nous » y sont utilisées, le lecteur pourrait supposer à tort qu'il s'agit du corps entier de Christ dont il est question.

Examinons deux éléments contextuels relatifs à 1 Jean 2:19 :

  1. Le verset précédant immédiatement parle de faux enseignants :

    « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.». (1 Jean 2:18)

    Les faux enseignants, autrefois unis aux apôtres, égaraient alors les croyants avec des doctrines erronées. Cette épître a été écrite pour combattre ces faux enseignements et pour fortifier les croyants dans la vérité (1 Jean 2:18, 26 ; 1 Jean 4:1-6).

  2. Un groupe d'hommes est représenté collectivement dans la paternité de 1 Jean (1 Jean 1:1-4 ; 1 Jean 4:14).

    « Et nous vous écrivons ces choses, afin que votre joie soit accomplie. » (1 Jean 1:4 DRB)

Ceci est étonnamment similaire à un scénario que nous trouvons dans Actes 15, où un groupe d'hommes présent parmi les apôtres trouvèrent les croyants issus des païens en leur disant qu'ils devaient être circoncis pour être sauvés (Actes 15:1 ; Galates 2:12). En réponse, les apôtres et les anciens se réunirent (Actes 15:6) pour décider ce qu'il fallait faire. Les Écritures rapportent leur action ainsi :

« Et ils écrivirent par leur main en ces termes, Les apôtres et les anciens et les frères, aux frères d’entre les nations qui sont à Antioche et en Syrie et en Cilicie, Salut ! Comme nous avons ouï dire que quelques-uns qui sont sortis d’entre nous, vous ont troublés par des discours, bouleversant vos âmes, [disant qu'il faut être circoncis et garder la loi], (auxquels nous n'avons donné aucun ordre,) » (Actes 15:19-20, 23-24 DRB)

Remarquez qu'ils « sortirent d'entre eux » lorsqu'ils donnèrent le commandement d'être circoncis. Ils n'étaient pas des leurs parce qu’ils n'adhéraient pas à la doctrine que les apôtres enseignaient. S'ils avaient été des leurs, ils seraient restés en accord doctrinal avec les apôtres. Puisque leur doctrine n'était pas en accord avec les apôtres, il est évident qu'ils ne représentaient pas les apôtres ni les anciens avec cette doctrine qu'ils avaient enseignée aux Galates. De même, ceux mentionnés en 1 Jean 2:19 étaient également issus du ministère des apôtres, mais ils ne les représentaient pas lorsqu'ils ont proclamé leur doctrine opposée à Christ. Le fait que ces hommes n'étaient plus dans la compagnie des apôtres était la preuve que leur doctrine n'était pas compatible avec celle des apôtres.

[N.D.L.R. : on peut noter aussi que :  « [...] le passage n'avance rien concernant la condition spirituelle antérieure de ces faux enseignants. Il est seulement dit qu'au moment de leur sortie, ils n'étaient pas des véritables enseignants de l'Évangile. Ils étaient engagés dans une fausse doctrine lorsqu'ils sont sortis et sont d'ailleurs sortis pour cette raison, mais nous n'avons aucun moyen de savoir s'ils avaient, à un moment donné, véritablement embrassé la vérité. Le passage ne traite pas de leur condition spirituelle avant leur sortie, alors que c'est exactement cela dont à besoin [un adhérant à la doctrine de la préservation inconditionnelle] pour que ce passage puisse soutenir sa doctrine. [Pour ce faire, il faudrait] que ce passage dise : "Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n’ont [jamais] été des nôtres ; car s’ils avaient été [au moins une fois] des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu’il soit manifeste que certains [n'ont jamais été] des nôtres". La notion de "jamais" doit être présente dans le texte alors que ce n'est tout simplement pas le cas [...][1]HENSHAW, Ben. Does 1 John 2:18-19 Support the Calvinist “Never Saved to Begin With” View of Apostasy? In : Society of Evangelical Arminians [en ligne]. 2012-05-11 [consulté le 2021-11-15]. Disponible à l’adresse : http://evangelicalarminians.org/survey-are-you-an-arminian-and-dont-even-know-it-2/. »].

Conclusion

1 Jean 2:19 n'a rien à voir avec le fait de savoir si le salut peut être perdu ou non, il montre seulement que certains hommes qui étaient autrefois associés aux apôtres sont sortis de ce groupe et ont commencé à enseigner une doctrine qui n'était pas représentative de la doctrine des apôtres.


Source : KERRIGAN, Jason W.. The Arminian Bible Commentary: Parallel Commentary on Hundreds of Scriptures Commonly Misinterpreted in Our Modern Day. [s. l.] : Lulu.com, 2021, p. 695-696.

Références

Références
1HENSHAW, Ben. Does 1 John 2:18-19 Support the Calvinist “Never Saved to Begin With” View of Apostasy? In : Society of Evangelical Arminians [en ligne]. 2012-05-11 [consulté le 2021-11-15]. Disponible à l’adresse : http://evangelicalarminians.org/survey-are-you-an-arminian-and-dont-even-know-it-2/.
Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site