Qu'est-ce que l'arminianisme ?

Question et ampoule

L'arminianisme est le nom d'un ensemble de doctrines concernant la façon dont Dieu et les humains sont en relation. La conviction principale généralement associée à l'arminianisme évangélique est celle qui considère que les humains ont un réel choix face à la possibilité d'être sauvé ou non. Cela peut sembler relever du bon sens pour beaucoup de personnes, mais de nombreux théologiens ne sont pas d'accord avec cette position.

Le débat historique

La théologie communément appelée calvinisme (fondée sur les doctrines réformées des XVIe et XVIIe siècles par des hommes comme Ulrich Zwingli, Jean Calvin et Théodore de Bèze, dont les sources initiales remontent jusqu'à Augustin au début du Ve siècle) enseigne que Dieu décide tout ce qui se produit, incluant le choix de qui est sauvé et qui ne l'est pas. Il décide de toutes choses par Lui-même, sans aucune considération envers ce que les humains pourraient choisir librement de faire ou de ne pas faire. Selon ce point de vue calviniste, Dieu accorde uniquement la foi en tant que don aux personnes (les élus) dont il a décidé par avance qu'elles seraient sauvées, et à aucune autre.

Contre ce point de vue, le théologien et pasteur protestant néerlandais Jacobus Arminius (1560-1609 après J.-C.)[1]NDT : Le terme arminianisme / arminien est issu du nom d’Arminius a soutenu[2]Conformément au consensus pré-augustinien de l'église primitive, et à la position de divers théologiens par la suite. que Dieu prend en considération le fait qu'une personne veuille ou non avoir foi en Christ, et qu'il choisit de sauver uniquement les personnes qui sont elles-mêmes désireuses d'accepter le salut par la foi en Christ. Une autre façon de dire cela est que, selon l'arminianisme, il existe une condition nécessaire au salut : le salut est conditionné par la décision d'une personne de placer sa foi en Christ.

Survol des principales positions de l’arminianisme

Bien que ce soit sans aucun doute l'idée centrale de l'arminianisme, d'autres découlent de celle-ci. Un bref résumé des points clés de l'arminianisme évangélique le distinguant du calvinisme pourrait être présenté ainsi :

  1. Les décisions de Dieu dépendent souvent des décisions humaines. Dieu a créé et permet un certain degré de réel libre arbitre pour les humains. (Cela contredit l'idée calviniste selon laquelle Dieu détermine ou décrète unilatéralement tout ce qui se passe, y compris toutes les décisions - bonnes ou mauvaises - que les individus prennent).
  2. Bien que les humains soient incapables de chercher Dieu par eux-mêmes, ils peuvent coopérer avec la grâce de Dieu qui les éveille (traditionnellement appelée « prévenante ») pour les attirer à Christ. Si une personne répond positivement à la grâce prévenante de Dieu, elle peut à terme être entraînée dans la foi en Christ et recevoir ainsi le salut. On peut cependant résister à cette grâce, et Dieu ne forcera personne à croire en Christ ou à le suivre. (Cela s'oppose à l'idée calviniste d'une grâce et d'une foi irrésistibles données en tant que cadeau irrésistible et inconditionnel aux élus seuls.)
  3. Christ est mort pour tous, bien que seuls ceux qui choisissent d'avoir foi en lui peuvent bénéficier du salut par les mérites de son sacrifice. (Cela s'oppose à l'idée calviniste selon laquelle le Christ n'est pas mort pour tous, mais seulement pour les personnes que Dieu a décidées unilatéralement par avance de sauver).
  4. La plupart des arminiens croient également qu'un chrétien peut perdre son salut dans le cas où il rejette la foi qu'il avait mise initialement en Christ. Ceux qui sont en Christ ont l'assurance de leur salut, mais une personne n'est « en Christ » que du moment où elle a foi en Christ (ce type d'enseignement se retrouve, par exemple, dans Jean 15).

Remarques finales

Il ne s'agit nullement d'une description exhaustive de l'arminianisme et il existe, comme on peut s'y attendre, quelques divergences d'opinion sur certains points, au sein même du courant arminien. Nous espérons cependant que la description ci-dessus aura permis de mettre en évidence quelques-unes des différences majeures existant entre la théologie arminienne et la théologie calviniste.


Article original : HAMILTON, Robert. What is Arminianism?. In : Society of Evangelical Arminians [en ligne]. 2013-03-29 [consulté le 2020-05-25]. Disponible à l’adresse : http://evangelicalarminians.org/robert-hamilton-what-is-arminianism/

Références   [ + ]

1. NDT : Le terme arminianisme / arminien est issu du nom d’Arminius
2. Conformément au consensus pré-augustinien de l'église primitive, et à la position de divers théologiens par la suite.
Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site