Test : Êtes-vous arminien sans même le savoir ?

Vote yes no

[...] Le but de ce test est de permettre aux personnes qui partagent les principes de la théologie arminienne de le réaliser. De plus, nous souhaitons aussi que ce test puisse permettre aux personnes de prendre conscience qu'il est entièrement légitime d'être arminien. Les questions seront axées sur les sujets les plus significatifs de l'arminianisme et de sa distinction du calvinisme.

1. Croyez-vous que Jésus soit mort pour tout être humain ?

  • Si vous avez répondu oui, vous êtes en ligne avec un des principes fondamentaux de l'arminianisme, alors que le milieu calviniste désapprouverait certainement votre point de vue sur le sujet.
  • C'est certainement le désaccord le plus important entre l'arminianisme et le calvinisme.
  • La plupart des calvinistes croient que Jésus n'est mort que pour certaines personnes, bien que le débat autour de la position de Calvin sur ce point soit toujours ouvert.
  • Si vous avez répondu non, que vous pensez donc que Jésus est mort uniquement pour ceux qui finiront par croire, alors vous êtes véritablement calviniste et non arminien.

2. Croyez-vous que les humains sont si dépravés qu'ils ne peuvent rien faire par eux-mêmes pour obtenir le salut puisqu'ils ne peuvent pas choisir de croire en Jésus sans l'intervention de la grâce de Dieu ?

  • Si vous avez répondu oui, alors vous êtes du même avis qu'Arminius et que l'arminianisme.
  • Les calvinistes aussi professent cette doctrine. Hélas, ils accusent régulièrement les arminiens de ne pas y adhérer, alors qu'en réalité la quasi-unanimité, pour ne pas dire l'unanimité, des théologiens arminiens adhère à cette position.

3. Croyez-vous qu'une personne puisse résister au pouvoir de conviction de la grâce de Dieu ?

  • Si vous avez répondu oui, alors une fois de plus vous affirmez un autre principe central de l'arminianisme. Ce principe se retrouve, par exemple, dans les paroles suivantes de Jésus : « Jérusalem, Jérusalem [...] combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants [...] et vous ne l'avez pas voulu ! » (Matthieu 23:37).
  • Les calvinistes, de leur côté, soutiennent que Dieu a déterminé quels sont les individus qui croiront. Pour que leur foi se concrétise, Dieu les appelle au salut de telle manière que leur propre volonté sera maîtrisée et qu'ainsi ils ne pourront d'aucune manière résister à l'appel du salut.
  • Les arminiens croient que Dieu veut véritablement que chacun parvienne à la foi. Cependant, lorsque Dieu permet à une personne de croire, il le fait de telle manière que l'individu a la possibilité de résister au pouvoir de conviction de l'Esprit. La foi n'est donc pas le résultat inévitable de la grâce habilitante de Dieu.

4. Croyez-vous que la nouvelle naissance a lieu au moment où une personne place sa foi en Jésus ?

  • Si vous avez répondu oui, alors vous adhérez là encore à un principe majeur de l'arminianisme et vous n'êtes probablement pas calviniste.
  • Les calvinistes croient que Dieu doit préalablement donner à une personne une vie nouvelle afin que celle-ci puisse avoir la foi. Ils pensent qu'il est impossible qu'une personne puisse croire, sans avoir préalablement été au bénéfice de cette vie nouvelle.
  • Les arminiens soutiennent, pour leur part, que les personnes ne reçoivent pas le don de la vie nouvelle avant qu'elles ne croient.
  • Les arminiens considèrent que lorsqu'une personne croit, elle est unie à Christ et c'est à ce moment là qu'elle participe à la vie nouvelle et qu'elle naît de nouveau. Une personne ne prend pas part à la vie nouvelle sans être d'abord unie à Christ par la foi, selon qu'il est écrit : « afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3:16)

5. Croyez-vous à l'élection ?

  • Si vous avez répondu oui, vous pourriez être arminien.
  • Les calvinistes croient en une élection indépendante de la foi.
  • Les arminiens, eux, croient que l'élection est « en Christ », c'est-à-dire que quiconque est « en Christ » est élu. La foi est donc une condition essentielle pour être uni à Christ. Par conséquent, l'élection est conditionnée par la foi.

6. Croyez-vous à la prédestination ?

  • Si vous avez répondu oui, vous pourriez être arminien.
  • Les arminiens affirment que ceux qui croient sont prédestinés au salut final, mais ils ne croient pas que les personnes sont prédestinées, ou non, à croire.

7. Croyez-vous à la sécurité éternelle ?

  • La question est de savoir si les personnes qui croient véritablement en Jésus peuvent possiblement faire naufrage dans leur foi et ainsi perdre leur salut ; ou au contraire, si une fois qu'elles ont sincèrement placé leur foi en Christ, leur salut final est garanti de manière inconditionnelle.
  • Si vous avez répondu oui et que vous croyez en la sécurité éternelle, vous pourriez être arminien.
  • Le fait de savoir si Arminius a lui-même enseigné que les croyants peuvent faire naufrage dans leur foi et ainsi perdre leur salut n’a jamais été tranché.
  • Les remontrants (les premiers arminiens qui se sont rangés du côté d'Arminius dans les débats théologiques du XVIIe siècle en Hollande) n'ont pas pris position sur cette question à l'origine, mais par la suite ils sont arrivés à la conclusion que les croyants peuvent faire naufrage dans leur foi et donc périr.
  • Si vous avez répondu non et que vous ne croyez pas à la sécurité éternelle, alors vous professez ce que beaucoup d'arminiens croient fermement. Par contre, vous ne seriez certainement pas le bienvenu chez les calvinistes car ils s'opposent à cette position.
  • La déclaration de foi officielle de la Society of Evangelical Arminians [Société des évangéliques arminiens] affirme uniquement que « persévérer dans la foi est nécessaire pour le salut final », sans se prononcer davantage sur la possibilité ou non de faire naufrage dans la foi.
  • Tous les calvinistes croient en la sécurité éternelle inconditionnelle (certains sans aucune condition, d'autres parce qu'ils pensent que la foi et sa persévérance seront maintenues à cause de l'élection inconditionnelle).
  • La plupart des baptistes indépendants et baptistes du Sud fondent leur revendication d'être calvinistes sur cette seule question et sur le fait que la possibilité d'apostasie pour les vrais croyants est traditionnellement admise comme une position essentielle de la théologie arminienne. Toutefois, compte tenu de l'incertitude des premiers arminiens sur cette question et du fait que ces baptistes sont en accord avec la position arminienne (contrairement à celle des calvinistes) sur tous les autres sujets de divergence, la sécurité éternelle ne devrait pas être un facteur déterminant pour se revendiquer arminien ou calviniste.

8. Croyez-vous à la substitution (ou satisfaction) pénale comme théorie explicative de l'expiation ?

  • Si vous avez répondu oui ou si vous avez répondu non, vous pourriez être arminien.
  • La théorie de la substitution pénale de l'expiation soutient que la mort de Jésus a constitué un paiement pour le péché. Elle suppose que la justice de Dieu exige que le péché soit puni et qu'ainsi que la juste colère de Dieu soit détournée des pécheurs qui la méritent ayant été déversée sur Jésus par substitution.
  • Cette position est affirmée par la plupart des calvinistes et la majorité des arminiens (en particulier ceux qui se réclament du courant « arminianisme réformé »), mais il faut préciser que certains arminiens rejettent cette idée que Dieu ait puni son Fils Jésus.
  • Arminius a soutenu la position de la substitution pénale de l'expiation.

9. Croyez-vous que Dieu connaît exhaustivement le futur ?

  • Si vous avez répondu oui, vous pourriez être arminien.
  • Les calvinistes et la plupart des arminiens croient que Dieu connaît exhaustivement le futur.
  • Certains arminiens pensent même qu'un refus de cette doctrine équivaut à un rejet du théisme chrétien classique, et qu’ainsi ceux qui rejettent cette doctrine ne peuvent être qualifiés d'arminiens.
  • La Society of Evangelical Arminians [Société des évangéliques arminiens] professe ce point doctrinal. Ainsi il n’est pas possible d’en être membre sans adhérer à cette position.

10. Croyez-vous en la souveraineté de Dieu ?

  • Si vous avez répondu oui, vous pourriez être arminien.
  • Dans l'ensemble, les calvinistes et les arminiens affirment la souveraineté de Dieu, mais ils divergent en ce qui concerne le type de liberté que Dieu accorde aux êtres humains.
  • Certains calvinistes définissent la souveraineté comme le fait que Dieu ordonne et prédétermine toutes choses et tous événements, de telle sorte que les choix des personnes ne sont finalement qu'une illusion.
  • D'autres calvinistes ne nient pas explicitement la liberté humaine, mais tentent de la redéfinir afin qu'elle s'accorde avec leur conception de la souveraineté.
  • Les arminiens affirment un libre arbitre classique, c'est-à-dire que les humains font vraiment de véritables choix. Cette position rend la culpabilité humaine sans équivoque face au péché.
  • La conception arminienne de la souveraineté affirme que Dieu a le pouvoir et l'autorité de faire tout ce qu'il veut, et que rien ne peut arriver à moins qu'il ne le fasse ou ne le permette.
  • Les arminiens croient que Dieu est suffisamment souverain pour avoir décidé d’octroyer un libre arbitre à ses créatures humaines.
  • La vision arminienne de la souveraineté et de la liberté humaine est motivée par sa compréhension du caractère de Dieu comme étant saint, de sorte que 1) Dieu n'est pas l'auteur du mal et que 2) les humains sont coupables de leurs péchés.

En résumé, vous pouvez être arminien en croyant aux points suivants

  • La doctrine de l'expiation illimitée (Jésus est mort pour tous)
  • La doctrine de la dépravation totale (personne ne peut croire en Jésus sans l'intervention de la grâce de Dieu)
  • La doctrine de la grâce résistible (Dieu dispense la grâce de telle sorte que les individus peuvent résister à l'effet de conviction de Sa grâce)
  • La doctrine de l'élection (tous ceux qui sont « en Christ » sont élus)
  • La doctrine de la prédestination (les croyants sont prédestinés au salut final)
  • La doctrine de la sécurité éternelle ou la position inverse selon laquelle les vrais croyants peuvent se détourner de leur foi et donc périr comme des incroyants
  • La doctrine de la substitution (ou satisfaction) pénale de l'expiation (Dieu a puni Jésus en raison des péchés du monde)
  • La doctrine de l'omniscience (qui comprend le fait que Dieu ait une prescience parfaite du futur)
  • La souveraineté de Dieu (Dieu peut faire ce qu'il veut, y compris doter les humains d'un libre arbitre)

[...]


Article original : LEONARD, James. Survey: Are You an Arminian and Don’t Even Know It? In : Society of Evangelical Arminians [en ligne]. 2013-02-28 [consulté le 2020-05-19]. Disponible à l’adresse : http://evangelicalarminians.org/survey-are-you-an-arminian-and-dont-even-know-it-2/

Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site