Certaines personnes sont-elles haïes par Dieu avant leur naissance ? (Rm 9:13)

Jacob Esau

Problématique

Citant Malachie 1:2-3, Paul écrit : « J’ai [Dieu] aimé Jacob et j’ai haï Ésaü » (Rm 9:13). Cela signifierait-il que Dieu déteste certaines personnes avant même leur naissance ?

Réponse

« Aimer l'un et haïr l'autre » était une expression juive. Elle ne signifie pas que Dieu hait littéralement certaines personnes mais signifie que Dieu aime l'un plus que l'autre. Dans Genèse 29:30 (Darby), nous lisons que Jacob « aima aussi Rachel plus que Léa ». Dans le verset suivant (Gn 29:31 DAR), nous lisons que « Léa était haïe ». Jésus nous a enseigné que nous ne devons pas aimer notre père ou notre mère « plus que [lui] » (Mt 10:37). Dans le récit parallèle au sein de l’évangile de Luc, nous lisons même que nous devons « haïr » notre père et notre mère (Lc 14:26 LSG). Il est évident que Jésus ne désire pas que nous « haïssions » nos parents, car la Bible enseigne que nous devons honorer nos parents (Ex 20:12). Paul va jusqu’à dire que ne pas prendre soin de sa famille revient à renier sa foi (1Ti 5:8).

Il est étrange que les calvinistes soient prêts à harmoniser Luc 14:26 avec l’ensemble des Écritures pour éviter de devoir enseigner que Jésus aurait voulu que nous haïssions littéralement notre famille (« Si quelqu'un vient à moi, et s'il ne hait pas son père, sa mère [...] il ne peut être mon disciple. ») alors qu'ils ne semblent pas prêts à faire cette démarche d'harmonisation entre Romains 9:13 et le reste des Écritures qui enseignent explicitement que l'amour salutaire de Dieu est pour tous.

Pour appuyer encore un peu plus cela, nous pouvons noter que Jacob lui-même aimait son frère Ésaü. Jacob dit à Ésaü : « je te prie, si j’ai trouvé grâce à tes yeux, accepte de ma main mon présent ; car c’est pour cela que j’ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu, et tu m’as accueilli favorablement » (Gn 33:10). Ésaü était le père des Édomites (Gn 36:43). Plus loin, Dieu donna le commandement suivant au peuple juif : « Tu n’auras point en abomination l’Édomite, car il est ton frère » (Dt 23:7).

Pour quelle raison Dieu a-t-il condamné les Édomites ? Était-ce parce qu'ils étaient haïs par Dieu avant même la fondation du monde ? Pas du tout. Dieu a condamné les Édomites à cause de leur violence envers Israël (Ab 1:8-10). Les descendants d'Édom étaient sous la malédiction de Genèse 12:1-3. Flowers écrit : « Souvenez-vous de la croyance erronée des Israélites au temps de Paul, qui supposaient qu'ils allaient être sauvés simplement en vertu du fait qu'ils étaient des descendants d'Abraham. Paul démontre que la promesse de Dieu inclut une malédiction envers ceux qui s’opposent à l'accomplissement de cette promesse, quand bien même ils sont de la descendance d'Isaac. En bref, être la semence d'Isaac n'assure pas le salut, en particulier dans le cas où l'on se retrouve en opposition à la Parole de Dieu, comme l’étaient les Édomites ! En d'autres termes, Paul explique qu'être un descendant d'Abraham ne garantit en rien le salut. En fait, tout descendant d'Abraham qui s'oppose à l'accomplissement de la promesse de Dieu sera maudit, ou haï, par Dieu. Si vous ne croyez pas à cette parole, il vous suffit de regarder l’exemple des Édomites qui étaient des descendants directs d'Isaac. [Dans la langue originale, le terme "haïr" peut être une expression idiomatique désignant le fait de choisir une personne plutôt qu'une autre dans un but plus important, et ne signifiant donc pas mépriser ou rejeter sans possibilité de réconciliation][1]FLOWERS, Leighton. The Potter’s Promise: A Biblical Defense of Traditional Soteriology. Evansville, IN : Trinity Academic Press, 2017, p. 120-121.. »

En outre, dans notre commentaire sur Romains 9, nous notons que ce passage fait référence aux nations émanant de Jacob et Ésaü et non à eux en tant qu’individus : Interprétation arminienne de Romains 9


Article original : ROCHFORD, James M.. (Rom. 9:13) Does God “hate” unborn babies?. In : Evidence Unseen [en ligne]. [consulté le 2020-09-17]. Disponible à l’adresse : http://www.evidenceunseen.com/bible-difficulties-2/nt-difficulties/romans-2/rom-913-does-god-predestine-some-people-to-hell-before-they-are-even-born/

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

Références

Références
1FLOWERS, Leighton. The Potter’s Promise: A Biblical Defense of Traditional Soteriology. Evansville, IN : Trinity Academic Press, 2017, p. 120-121.
Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site