Comment le cœur de Pharaon fût-il endurci ? (Exode 4:21)

Pharaon armee

Problématique

Dieu prévient qu’il endurcira le cœur de Pharaon à quatre reprises dans la Bible (Ex 4:21 ; Ex 7:3 ; Ex 14:4 ; Ex 14.17) et six versets affirment qu’il a effectivement endurci son cœur (Ex 9:12 ; Ex 10:1 ; Ex 10:20 ; Ex 10:27 ; Ex 11:10 ; Ex 14:8). Bien que l’endurcissement du cœur de Pharaon provienne de Dieu, il tient malgré tout Pharaon en tant que responsable de ces actes. Tenir Pharaon responsable ne semblerait dans ce cas ni juste ni loyal.

Réponse

Plusieurs observations doivent être faites.

Premièrement, Pharaon avait de lui-même endurci son cœur dès le départ. Avant que Dieu ait commencé à endurcir le cœur de Pharaon, le récit affirme que Pharaon avait de lui-même endurci son cœur (Ex 7:13 ; Ex 8:15 ; Ex 8:28 ; Ex 9:7 ; Ex 9:34-35).

Deuxièmement, la prescience n’implique pas le déterminisme. Dieu a prédit ce qu’il allait faire dès le début (Ex 4:21), mais cela n’implique pas qu’il ait déterminé les actions du Pharaon. […] Dieu a effectivement prédit que Pharaon aurait le cœur endurci (chazaq hébreu ; prononcé huh-ZACK ; Ex 4:21 ;  Ex 7:3), mais c’est bien Pharaon qui est à l’origine de l’endurcissement de son cœur (cf. le récit d’Exode 7:13-9:11).

Troisièmement, après que Pharaon ait endurci son propre cœur, Dieu appuie sa résolution. La première action de Dieu se trouve dans Exode 9:12, où il donne à Pharaon la force de réaliser à ce qu’il avait décidé de faire (voir la note ci-dessous concernant l’endurcissement du cœur de Pharaon[1]). Dieu endurcit effectivement le cœur de Pharaon (Ex 9:12 ; Ex 10:1 ; Ex 10:20 ; Ex 10:27), mais cela est fait conformément au désir initial de Pharaon. En d’autres termes, Dieu a donné à Pharaon la capacité de réaliser ce que Pharaon désirait faire. Forster et Marston écrivent à ce sujet :

Quant à Pharaon, Dieu lui a donné […] la capacité d’exécuter ses mauvais penchants. Le mauvais désir était déjà dans le coeur de Pharaon, l’action du Seigneur lui a simplement donné le courage de l’accomplir […] Alors que n’importe quelle personne normale aurait cédé par peur, Pharaon a reçu une force surnaturelle pour poursuivre sa mauvaise voie dans la rébellion[2].

Pour illustrer cela, imaginons le cas d’un homme qui veut tuer son patron, mais qui n’en a pas le courage. Il va chercher une bouteille de whisky. Sans l’alcool, il n’aurait pas le courage de tuer son patron, mais l’ivresse que procure cette boisson lui donne la courage de réaliser l’acte qu’il veut commettre. De la même manière, Dieu a donné la capacité nécessaire à Pharaon pour qu’il accomplisse ce qu’il voulait faire.

Quatrièmement, le but pour lequel Dieu a endurci le cœur de Pharaon était un acte de miséricorde envers les juifs. Son but était de faire preuve de miséricorde envers les juifs qui étaient appelés à répandre son nom dans le monde entier (Rm 9:17). Nous devons bien nous rappeler que Pharaon était un dictateur cruel et non un politicien sympathique. L’Égypte avait décrété l’exécution de tous les garçons nouveau-nés juifs (Ex 1:22), tout comme ils avaient placé les juifs sous 400 ans d’esclavage. En utilisant Pharaon comme un pion dans son plan de libération des juifs, Dieu n’était pas uniquement juste, il avait en plus une considération particulière envers le peuple juif [NDLR : et le peuple égyptien Ex 7:5] pour l’accomplissement de son plan.

 

Références

[1] Le terme hébreu « chazaq » (Strong 2388). Se prononce huh-ZACK.

  • (Exode 4:21) L’Éternel dit à Moïse : En partant pour retourner en Égypte, vois tous les prodiges que je mets en ta main : tu les feras devant Pharaon. Et moi, j’endurcirai son cœur, et il ne laissera point aller le peuple.
  • (Exode 7:13) Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron selon ce que l’Éternel avait dit.
  • (Exode 7:22) Mais les magiciens d’Égypte en firent autant par leurs enchantements. Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Éternel avait dit.
  • (Exode 8:15) Et les magiciens dirent à Pharaon : C’est le doigt de Dieu ! Le cœur de Pharaon s’endurcit, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.
  • (Exode 9:2) Si tu refuses de le laisser aller, et si tu le retiens encore,
  • (Exode 9:12) L’Éternel endurcit le cœur de Pharaon, et Pharaon n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Éternel avait dit à Moïse.

Le terme hébreu « qashah » (Strong 7185). Se prononce kuh-SHAW.

  • (Exode 7:3) Et moi, j’endurcirai le cœur de Pharaon, et je multiplierai mes signes et mes miracles dans le pays d’Égypte.

Le terme hébreu « kabad » (Strong 3513). Se prononce kah-VAD ou kah-VADE.

  • (Exode 8:11) Pharaon, voyant qu’il y avait du relâche, endurcit son cœur, et il n’écouta point Moïse et Aaron, selon ce que l’Eternel avait dit.
  • (Exode 8:28) Mais Pharaon, cette fois encore, endurcit son cœur, et il ne laissa point aller le peuple.
  • (Exode 9:7) Pharaon s’informa de ce qui était arrivé ; et voici, pas une bête des troupeaux d’Israël n’avait péri. Mais le cœur de Pharaon s’endurcit, et il ne laissa point aller le peuple.

[2] FORTSER, Roger T., MARSTON, V. Paul. God’s Strategy in Human History. Minneapolis, Minnesota : Bethany House Publishers, 1974, p. 65, 66.


Article original : ROCHFORD, James M.. (Ex. 4:21) How could God harden Pharaoh’s heart?. In : Evidence Unseen [en ligne]. 2012-09-08 [consulté le 2020-07-13]. Disponible à l’adresse : https://www.evidenceunseen.com/bible-difficulties-2/ot-difficulties/genesis-deuteronomy/ex-421-how-could-god-harden-pharaohs-heart/

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site