Pourquoi Dieu envoie-t-il une puissance d'égarement sur certains ? (2 Thessaloniciens 2:9-12)

Bête

L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie-t-il une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés. (2Th 2:11)

Problématique

Paul écrit : « [...] Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge » (2Th 2:11 LSG). Dieu placerait-il intentionnellement ces personnes sous une « puissance d’égarement » afin qu'elles ne croient pas en Lui ?

Réponse

La clé pour comprendre correctement ce verset se trouve dans le contexte. Dieu leur a envoyé une puissance d’égarement, car « ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés » (2Th 2:10). Cette « puissance d’égarement » agit sur ces personnes parce qu’elles ont au préalable rejeté la vérité. Dans le verset suivant, il est dit qu'ils ont été condamnés, parce qu'ils « ne croyaient pas la vérité, mais prenaient plaisir à la méchanceté » (2Th 2:12). En d'autres mots, ils se trouvent sous cette puissance d’égarement parce qu'ils font et prennent plaisir au mal. Le calviniste Robert Thomas, lui-même, affirme que la raison de leur jugement se trouve dans leur rejet délibéré de la vérité : « Leur aveuglement s'imposera de lui-même en raison du refus préalable d'"[aimer] la vérité pour être sauvés". [...] Ils auraient pu faire le bon choix et ainsi recevoir le salut et la délivrance de leurs agissements criminels, mais ils ont choisi de ne pas recevoir le salut de Dieu[1]THOMAS, R. L.. 2 Thessalonians. In : The Expositor’s Bible Commentary: Ephesians through Philemon. Grand Rapids, MI : Zondervan Publishing House, 1991, vol. 11, p. 326-329.. »

À quoi correspond cette « puissance d’égarement » ? En considérant le contexte, nous constatons que cette puissance d’égarement ne correspond pas à une œuvre intérieure de l'Esprit Saint qui aurait pour objectif d’égarer des personnes afin qu'elles ne viennent pas à Christ. Nous lisons dans ce chapitre que la « puissance d’égarement » est l'antéchrist (2Th 2:3) et ses « signes et prodiges mensongers » (2Th 2:9). Si une personne croit que cet homme impie sous l’influence de Satan (2Th 2:9) est Dieu (2Th 2:5), alors elle sera sous l’influence de cette « puissance d’égarement ». Les personnes ayant foi en Jésus seront imperméables à l’influence de cette puissance.

Le verbe est à la forme active (« Dieu leur envoie […] ») car il s'agit d'une forme de jugement divin en conséquence du rejet de la vérité.


Article original : ROCHFORD, James M.. (2 Thess. 2:9-12) A deluding influence?. In : Evidence Unseen [en ligne]. [consulté le 2021-02-05]. Disponible à l’adresse : https://www.evidenceunseen.com/bible-difficulties-2/nt-difficulties/1-2-thessalonians/2-thess-29-12-a-deluding-influence/

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

Références

Références
1THOMAS, R. L.. 2 Thessalonians. In : The Expositor’s Bible Commentary: Ephesians through Philemon. Grand Rapids, MI : Zondervan Publishing House, 1991, vol. 11, p. 326-329.
retour en haut du site