Jésus a-t-il enseigné la préservation inconditionnelle du croyant ? (Jean 6:37-65)

Jesus et juifs

Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi […] Nul ne peut venir à moi, si le Père qui m’a envoyé ne l’attire ; et je le ressusciterai au dernier jour […] Et il ajouta : C’est pourquoi je vous ai dit que nul ne peut venir à moi, si cela ne lui a été donné par le Père. (Jean 6:37, 44, 65)

[...] Jésus s'adresse aux Juifs dont le cœur est détourné de Dieu. Ils ne sont pas des Juifs fidèles et ne connaissent pas le Père. Parce qu'ils ne sont pas dans une relation d'alliance valable avec le Père, ils ne peuvent reconnaître l'expression parfaite du Père dans le Fils. Ils ne sont pas disposés à faire la volonté du Père, ils ne peuvent pas discerner correctement la vérité des paroles du Christ (Jean 7:17). Ceux qui connaissent le Père reconnaîtront la vérité des paroles du Christ et seront « attirés » vers lui (Jn 6:44-45 ; Jn 3:21). Ils seront donnés au Fils et parviendront ainsi à la foi en Lui (Jn 6:37). C'est à eux seuls que le Père a donnés accès au Fils (Jn 6:65).

Ce passage a trait au fait que le Père donne aux Juifs fidèles le Messie qu'ils attendent depuis longtemps. Cela n'a rien à voir avec une élection inconditionnelle pré-temporelle de certains pécheurs pour venir à la foi en Christ. De nombreuses personnes ont conclu cela de leur lecture de ce passage du fait de leur adhésion préalable à un certain système théologique. Cependant, elle n'a pas de justification contextuelle.

Jésus assure à tous ceux qui viennent à Christ par la foi qu'ils ne seront pas rejetés. Ils seront acceptés par le Bien-aimé de Dieu (Jn 6:37). Le Père ne manquera pas de donner tous les Juifs fidèles à Christ et Christ ne manquera pas de les recevoir. Le Christ « les ressuscitera au dernier jour ». Ces Juifs peuvent être sûrs que leur destinée est assurée en Christ.

Néanmoins, la promesse ne concerne que ceux qui, présentement et continuellement, « mangent », « boivent », « croient », « viennent », « écoutent », « suivent » et « contemplent ». Seuls ceux qui persévèrent dans la foi salvatrice seront ressuscités au dernier jour (Jn 6:40).

Ce passage ne fournit aucune promesse à ceux qui cesseraient de croire et aucune garantie que ceux qui commencent à croire vont inévitablement persévérer dans leur foi. Le « tous ceux » dans Jn 6:39 concerne la somme totale des croyants. C'est le corps de Christ et ce corps sera avec certitude « ressuscité au dernier jour » parce que ce corps est composé de ceux qui « croient » présentement et continuellement au Fils (Jn 6:40).


Article original : HENSHAW, Ben. Does Jesus Teach Unconditional Eternal Security in John 6:37-65?. In : Arminian Perspectives. [en ligne], 2012-05-30. [consulté le 2021-04-04] Disponible à l’adresse : https://arminianperspectives.wordpress.com/2012/05/30/does-jesus-teach-unconditional-eternal-security-in-john-637-65/

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site