La préservation des croyants vient de Dieu et est conditionnelle à la foi (Jude 1:24)

Ciel Jesus nuage

« Or, à celui qui peut vous préserver de toute chute et vous faire paraître devant sa gloire irréprochables et dans l’allégresse, à Dieu seul, notre Sauveur, par Jésus-Christ notre Seigneur, soient gloire, majesté, force et puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen ! » (Jude 1:24)

Bien que Jude envisage la possibilité de l'apostasie comme une sérieuse menace pour la vie spirituelle de ses lecteurs, il ne croit nullement qu'il s'agisse d'un danger dans lequel les chrétiens doivent nécessairement tomber, surtout s'ils prennent soin de continuer dans la foi avec toute l'aide que Dieu leur donne :

(1) Il met en garde l'Église contre la possibilité que de faux enseignements la prennent par surprise (Jude 1:16-19). [...] Jude fait appel à l'enseignement apostolique prédisant l'accroissement de l'apostasie. [...] [Cela suggère que] l'antidote le plus simple aux faux enseignements est de se conformer à la tradition apostolique.

(2) Ceci est renforcé par l'encouragement de Jude à ses lecteurs à s'édifier sur leur très sainte foi (Jude 1:20). [...]

(3) Les lecteurs sont également exhortés à prier dans le Saint-Esprit (Jude 1:20b). Nous devons penser ici à la direction par l'Esprit de Dieu. [...]

(4) En plus de l'obéissance aux deux préceptes précédents, les lecteurs doivent demeurer dans l'amour de Dieu (Jude 1:21). Bien que les lecteurs soient dits être gardés par (ou « pour ») Jésus-Christ (Jude 1:2), ils doivent aussi demeurer dans l'amour de Dieu, c'est-à-dire dans l'amour que Dieu manifeste. Par contre, ceux qui s'éloignent de la foi peuvent s'égarer loin de la sphère de l'amour et de la protection divine.

(5) En se maintenant ainsi dans la sphère de l'amour divin, les lecteurs recevront la miséricorde de Jésus-Christ qui conduit à la vie éternelle. Ici, le vocabulaire suggère sans aucun doute d'attendre avec impatience la parousie lorsque le Christ manifestera sa miséricorde et accordera la vie éternelle aux croyants. Une fois de plus, donc, la nécessité de la persévérance est enseignée.

(6) Enfin, dans l'attribution finale de la gloire (Jude 1:24), tout l'accent est mis sur la puissance protectrice de Dieu. Il est capable de garder les croyants afin qu'ils ne trébuchent pas, et de les faire se tenir irréprochables devant sa présence glorieuse le jour même où ceux qui sont privés de sa gloire seront condamnés. Ainsi, la fin de l'épître insiste sur la réalité de l'activité divine en vue de préserver les croyants de la chute, de la même manière que le commencement de l’épitre désignait les lecteurs comme ceux qui sont appelés, aimés et gardés par Dieu pour Jésus-Christ.

La persévérance est donc étroitement liée à l'activité de Dieu dans les croyants.

Conclusion

L'édification se fait au moyen de la foi qui est un don de Dieu ; la prière est faite dans l'Esprit ; les lecteurs doivent rester dans l'amour de Dieu et attendre la miséricorde du Christ ; et finalement, c'est Dieu qui les empêche de tomber. En même temps, la persévérance dépend d'actes spécifiques de discipline et de dévotions chrétiennes ; une personne qui s'applique à faire ces choses ne tombera pas.


Source : MARSHALL, I. Howard. Kept by the Power of God: A Study of Perseverance and Falling Away. Eugene, OR : Wipf & Stock Publishers, 2008, p. 166-167. Disponible à l'adresse : https://evangelicalarminians.org/wp-content/uploads/2009/06/Arminian-Responses-to-Passages-for-Perseverance-of-the-Saints.pdf

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.