La sécurité du croyant est-elle inconditionnelle ? (Jean 10:27-29)

Berger

« Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous ; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père. » (Jean 10:27-29)

Ce passage est souvent utilisé par ceux qui enseignent la doctrine de la sécurité inconditionnelle des chrétiens [...].

Nous devons bien discerner les deux choses dont Jésus nous parle ici. Tout d'abord, l’assurance que nous apporte l’utilisation de mots forts. La destinée que Christ a promise à ses brebis est la vie éternelle, c'est ce qu'il a prévu pour eux. Aucune force, en dehors de la relation personnelle entre le croyant et son Dieu n'a le pouvoir d'éloigner le chrétien de la main de Christ ou du Père. Cette assurance est exactement la même que dans Romains 8:35-39 et doit être comprise de la même manière.

La part de la responsabilité du Bon Berger est de protéger les brebis de tout « loup » (Jn 10:12) qui menace de s'en emparer. On peut compter sur Christ pour le faire, car il n'existe aucune force qui puisse maîtriser Christ, aucune qui pourrait contrer la volonté de Christ ou contrer la volonté de ses brebis, lui enlever des brebis, pas même Satan. Les brebis sont pleinement en sécurité dans Sa main. Et puisque la foi est la condition première et finale de la justification, celui qui conserve la foi a la pleine assurance du salut maintenant et pour toujours.

Cependant, même le calviniste comprend que cela ne permet pas au croyant d'être négligent dans sa foi ou dans sa conduite. Le calviniste insiste sur le fait que la persévérance dépend uniquement de l'utilisation des moyens que Dieu a fournis et de rien d'autre. En particulier, le calviniste affirme et que les avertissements à l'encontre de l'apostasie font partie des moyens d'assurer que le croyant n'apostasiera pas. Le calviniste croit que Dieu a garanti que les élus utiliseront ces moyens et persévéreront, tandis que l'arminien tient pour ouverte la possibilité qu'un vrai croyant puisse se détourner de la foi et cesser d'être l'une des brebis à qui l'on a promis de telles protections. Les brebis sont en sécurité, mais pas les apostats au sein du troupeau. Ainsi, les versets sur l'assurance n'invalident pas les versets d'avertissement que l'on trouve par ailleurs.

La promesse de Jean 10:28 « Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main » doit donc être interprétée exactement de la même manière que celle de Jean 5:24, tout comme le reste de cet évangile : « En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie ». [...]

Voyons cette autre promesse dans Jean 3:36 « Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui ». Aux incroyants, c’est-à-dire ceux qui persévèrent dans l'incrédulité, est promise la condamnation éternelle : ils « ne verront pas la vie ». Aux croyants, c’est-à-dire ceux qui persévèrent dans la foi, est promise la vie éternelle ; ils « ne périront pas ». Aucune des deux promesses ne signifie que la personne concernée ne peut jamais passer d'un état à un autre.

La persévérance dans la foi n'est donc pas garantie inconditionnellement, tout comme le l'Épître aux Hébreux, par exemple, l’explique abondamment. Le croyant doit être averti de la possibilité d'apostasie. Il doit utiliser les moyens de grâce que Dieu a pourvus pour maintenir la foi salvatrice. Comme Westcott l'a dit [...] : « nous ne sommes pas protégés contre nous-mêmes malgré nous ».


Source : PICIRILLI, Robert. Editor’s Note on John 10:27-29: Is the Believer’s Security Unconditional?. In : STALLINGS, Jack Wilson. Randall House Bible Commentary: The Gospel of John. Nashville : Randall House Publications, 1989, p. 157-158. Disponible à l'adresse : http://evangelicalarminians.org/wp-content/uploads/2009/06/Arminian-Responses-to-Passages-for-Perseverance-of-the-Saints.pdf

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

retour en haut du site