L'élection selon la prescience divine est-elle un choix inconditionnel ? (1 Pierre 1:2)

Pierre

et qui sont élus selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’Esprit, afin qu’ils deviennent obéissants, et qu’ils participent à l’aspersion du sang de Jésus-Christ: Que la grâce et la paix vous soient multipliées ! (1Pi 1:2)

Problématique

Pierre écrit que les chrétiens « sont élus selon la prescience de Dieu le Père » (1Pi 1:2). Cela signifie-t-il que les chrétiens seraient « élus » pour le ciel alors que les non-chrétiens seraient « élus » pour l'enfer ?

Réponse

Si vous lisez attentivement ce verset, vous remarquerez que l'élection de Dieu (en grec eklektos) est basée sur sa prescience. C'est-à-dire que Dieu élit les chrétiens parce qu'il sait d'avance que ces personnes vont avoir librement foi en Lui.

Pierre utilise le mot grec proginosko, qui se traduit par « prescience ». Pour les 220 occurrences de ce mot dans le NT (ainsi que son usage dans des ouvrages séculiers de la même époque), ce terme ne fait pas même une fois référence au « choix »[1]FORSTER, Roger T., MARSTON, V. Paul. God's Strategy in Human History. Minneapolis, Minnesota : Bethany House Publishers, 1974. p. 241. Forster et Marston écrivent : « Nous avons vu qu’interpréter [proginosko] comme un "choix" s'écarterait (comme tous les commentateurs en conviennent) des usages séculaires habituels [...] [Pour] les 220 utilisations de ginosko dans le NT, il n'y a aucun exemple où ce mot signifie simplement "choisir", sauf à appliquer un raisonnement implicite à sa lecture. ».  Il se réfère toujours à la connaissance. Littéralement, ce mot signifie « savoir à l'avance ». Par conséquent, Dieu savait à l'avance qui l'accepterait et le rejetterait librement. C'est sur cette base que nous sommes « élus ».

Plus loin, au chapitre 2, Pierre revient sur le sujet de l'élection. Il utilise le même mot grec (eklektos) pour désigner le Christ comme « choisi » (1Pi 2:4). Bien entendu, il serait hétérodoxe de penser que le Christ fut choisi entre plusieurs candidats pour être le messie. Il ne faut pas penser que ce verset signifie que Dieu a de nombreux fils et qu’il a choisi l'un d'entre eux pour l’envoyer sur terre ! Dieu a plutôt « choisi » le Christ pour un objectif, celui de sauver l'humanité.

De même, les chrétiens sont choisis (ou élus) pour l’objectif de répandre l'Évangile (« [pour] offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu » 1Pi 2:5). Ainsi, Pierre intègre l’élection des chrétiens à celle de Christ. Le Christ et l'Église ont tous deux été choisis dans un but précis. Pour en savoir plus sur le sujet de la prédestination et de l'élection, voir les commentaires sur Romains 8:29 et Éphésiens 1:4.


Article original : ROCHFORD, James M.. (1 Pet. 1:2) Are some “chosen” for heaven and others “chosen” for hell?. In : Evidence Unseen [en ligne]. [consulté le 2021-02-05]. Disponible à l’adresse : https://www.evidenceunseen.com/bible-difficulties-2/nt-difficulties/1-2-timothy-titus-philemon-hebrews-james-1-2-peter/1-pet-12-are-some-chosen-for-heaven-and-others-chosen-for-hell/

Source des citations bibliques : La Sainte Bible : nouvelle édition de Genève 1979. Genève : Société Biblique de Genève, 1979.

Références

Références
1FORSTER, Roger T., MARSTON, V. Paul. God's Strategy in Human History. Minneapolis, Minnesota : Bethany House Publishers, 1974. p. 241. Forster et Marston écrivent : « Nous avons vu qu’interpréter [proginosko] comme un "choix" s'écarterait (comme tous les commentateurs en conviennent) des usages séculaires habituels [...] [Pour] les 220 utilisations de ginosko dans le NT, il n'y a aucun exemple où ce mot signifie simplement "choisir", sauf à appliquer un raisonnement implicite à sa lecture. »
Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site