FAQ : Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l'arminianisme (partie 4/5)

FAQ

14. Comment l'arminianisme explique-t-il Romains 9 ?

C'est sans doute l'une des questions les plus posées par les calvinistes les plus stricts, mais aussi par de nombreux arminiens ne connaissant que l'interprétation calviniste du passage de Romains 9.

Premièrement, il faut avoir conscience que ce passage n'a jamais été interprété comme un enseignement de la double prédestination inconditionnelle qu'au début du Ve siècle avec Augustin. Pendant quatre siècles, les chrétiens ont lu le Nouveau Testament, y compris Romains 9, sans jamais recourir à une telle interprétation.

Deuxièmement, il est important de lire Romains 9 dans son contexte : Romains 9 à 11 est un même « bloc de pensée ». Les divisions en chapitre ne figuraient pas dans les autographes originaux. Avant cet ajout dans les autographes, personne n'aurait commencé à lire Romains 9 pour s'arrêter au dernier verset de ce chapitre. Romains 10 et 11 complètent la pensée de Romains 9 et nous permet de comprendre que Paul ne parlait pas du salut des personnes d'une manière individuelle mais de peuples et de leur utilité dans le plan du salut.

Les interprétations arminiennes de Romains 9-11 ne sont pas difficiles à trouver[1]Vous trouverez des ressources en anglais dans la catégorie « Romans 9 » sur le site evangelicalarminians.org. [ou en français sur notre site : Commentaire de Romains 9]. Cependant, pour moi, le plus important sur ce sujet est l’affirmation de Wesley concernant l'interprétation calviniste de Romains 9 : « Quoi qu’il [Romains 9] signifie, il ne peut pas signifier cela ! » Il ne se contentait pas simplement d'écarter cette interprétation. Ce qu’il affirmait, et je suis d'accord avec lui, est que si l'interprétation calviniste de Romains 9 est vraie, alors Dieu est moralement monstrueux par son action de damnation arbitraire, et en aucun cas comme Jésus-Christ qui pleura sur Jérusalem en disant « J’ai voulu [...] et vous ne l’avez pas voulu » (Mt 23:37-39).

15. Pourquoi n'y a-t-il pas de prédicateurs ou de leaders célèbres qui se font porte-parole de l’arminianisme comme le font John Piper, John McArthur, R. C. Sproul ou Matt Chandler pour le calvinisme ?

Il ne s'agit pas vraiment d'une question relative à l'arminianisme en tant que système de croyances, mais plutôt en lien avec sa popularité dans la période actuelle. Il y a trente ans en arrière, cette même question aurait pu se poser concernant Bill Gothard et les non-gothardites. « Pourquoi les non-gothardites » n'ont-ils pas de porte-paroles influents contrairement aux gothardites ? Gothard et son mouvement « Basic Youth Conflicts Seminar » a fait une irruption soudaine et triomphante au sein du milieu évangélique, puis a fini par pratiquement disparaître.

Chaque fois qu'un discours inhabituel ou atypique, même s'il n’a rien de nouveau, est proclamé haut et fort, souvent par deux ou trois proclamateurs très persuasifs, il gagne rapidement de nouveaux adeptes. On ne peut tirer aucune conclusion du fait que les positions alternatives ne produisent pas de nouveaux discours ou mouvements avec la même ferveur. Habituellement, ces nouveaux discours ou mouvements sont extrêmes et proclamés par des extrémistes. Ils acquièrent des partisans, principalement composés de personnes attirées par les extrêmes. Au bout d'un certain temps, l'extrémisme s'estompe, le mouvement mûrit et les angles tranchants sont arrondis. La majorité des partisans du « nouveau discours/mouvement » travaille à éloigner le ministère de positions extrêmes. Cependant les médias aiment les extrêmes, alors les extrémistes focalisent toute l'attention sur eux !

Je considère comme une bonne chose que peu d'arminiens soient devenus des absolutistes tapageurs du même acabit que les leaders de « Young, Restless, and Reformed Movement » qui, selon moi, sont pour beaucoup des fondamentalistes.

16. Qu'est-ce qui fait qu'une personne peut se considérer arminienne ? L'étiquette étant peu utilisée en dehors du cercle wesleyen.

De nombreux théologiens qui, selon moi, sont arminiens dans la mesure où leur sotériologie correspond au profil de l'arminianisme classique, évitent voire rejettent complètement cette étiquette. Je soupçonne que c'est à cause de la manière dont elle a été déformée par ses critiques principalement calvinistes. Il y a quelques années, j'ai rencontré Thomas Oden et nous avons discuté ensemble. Il refusait l'étiquette « arminienne » bien qu'il soit méthodiste et que son livre The Transforming Power of Grace présente l'un des meilleurs exposés de la théologie arminienne que je n’aie jamais lu. Mon défunt ami Stanley Grenz m'a avoué qu'il était arminien, mais m'a demandé de ne le dire à personne. À l'époque, il était un collègue de J. I. Packer, un ferme opposant à l'arminianisme. Au fil des années, j'ai rencontré des méthodistes libres, des pentecôtistes et d'autres encore m’affirmant qu'ils n'étaient pas arminiens, alors qu'ils affirmaient tous les éléments historiques de l'arminianisme classique. Pour moi, c'est comme un presbytérien qui affirme la Confession de Foi de Westminster en disant qu'il n'est pas calviniste. (J'ai d’ailleurs entendu cela récemment.)

Selon moi, une personne est arminienne lorsqu'elle : 1) est classiquement protestante, 2) affirme la dépravation totale des humains. C’est-à-dire que l’homme est impuissant pour se sauver lui-même ou contribuer à son salut par un quelconque mérite. Un pécheur est donc totalement dépendant de la grâce prévenante qui provient d’un mouvement libre de la volonté vers Dieu, 3) affirme l'élection conditionnelle et la prédestination basées sur la prescience, 4) affirme l'expiation universelle, 5) affirme que la grâce est toujours résistible, et 6) affirme que Dieu n'est en aucune façon et en aucun cas l'auteur du péché et du mal mais affirme que ceux-ci ne sont permis que par la volonté conséquente de Dieu.


Article original : OLSON, Roger E.. Arminianism FAQ 4 (Everything You Always Wanted to Know...). In : Roger E. Olson: My Evangelical, Arminian Theological Musings [en ligne]. Patheos, 2014-07-11 [consulté le 2020-06-17]. Disponible à l’adresse : https://www.patheos.com/blogs/rogereolson/2014/07/arminianism-faq-4-everything-you-always-wanted-to-know/

Références

1Vous trouverez des ressources en anglais dans la catégorie « Romans 9 » sur le site evangelicalarminians.org. [ou en français sur notre site : Commentaire de Romains 9]
Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site