FAQ : Toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur l'arminianisme (partie 2/5)

FAQ

6. Quelle est la différence entre l'arminianisme et le wesleyanisme ?

Tous les arminiens ne sont pas des wesleyens. En tout cas, Arminius ne l'était pas ! Il a vécu un siècle avant Wesley. Les baptistes libres, de nombreux pentecôtistes (par exemple, les Assemblées de Dieu) et les restaurationnistes (par exemple, les églises du Christ) sont arminiens sans être wesleyens. Mais tous les wesleyens que je connais sont des arminiens, bien qu'ils n'apprécient pas forcément cette étiquette. Les wesleyens ajoutent à l'arminianisme l'idée de « perfection chrétienne » que les wesleyens peuvent définir de manière différente. Les arminiens non-wesleyens ne croient donc pas en une « sanctification complète ». De façon intéressante, mon analyse m'amène à penser qu'Arminius aurait sûrement été d'accord avec Wesley et les wesleyens sur ce sujet.

7. L'arminianisme implique-t-il de croire au libre arbitre absolu ? Si oui, comment Dieu a-t-il pu inspirer les auteurs des livres de la Bible ?

Non, l'arminianisme n'implique pas, et n'a jamais inclus la croyance dans le « libre arbitre absolu ». Même Dieu n'a pas un libre arbitre absolu. La volonté de Dieu est régie par son caractère. L'arminianisme se focalise sur le péché et le salut. Il affirme, en ce qui concerne le libre arbitre, que la volonté du pécheur est liée au péché jusqu'à ce qu'elle soit libérée par la grâce prévenante de Dieu. Donc, on parle de « volonté libérée » ou d’« arbitre libéré », mais pas de « libre arbitre » ! L'arminianisme ne comporte aucun dogme spécifique sur la question de savoir si Dieu manipulerait la volonté des hommes et dans quelle mesure, en vue de la réalisation de ses plans (par exemple, la rédaction des Écritures).

8. L'arminianisme ne dépossède-t-il pas Dieu de sa souveraineté ?

Pas du tout : l’arminianisme affirme simplement que Dieu est souverain sur sa propre souveraineté. En d'autres mots, Dieu peut limiter son pouvoir afin de donner aux humains la possibilité, jusqu'à un certain point, de s'opposer à sa volonté. Tout ce qui se passe, selon l'arminianisme, relève de la volonté souveraine de Dieu : soit de la volonté antérieure de Dieu, soit de la volonté conséquente de Dieu. La volonté antérieure de Dieu est que tous soient sauvés ; la volonté conséquente de Dieu (en conséquence à la chute) est que tous ceux qui croient soient sauvés.


Article original : OLSON, Roger E.. Arminianism FAQ 2 (Everything You Always Wanted to Know...). In : Roger E. Olson: My Evangelical, Arminian Theological Musings [en ligne]. Patheos, 2014-07-07 [consulté le 2020-06-15]. Disponible à l’adresse : https://www.patheos.com/blogs/rogereolson/2014/07/arminianism-faq-2-everything-you-always-wanted-to-know/

Abonnez-vousRecevez nos publications régulières par email

Suivez-nous également sur notre page facebook
retour en haut du site